5 erreurs qui vont ruiner vos newsletters

newsletter

L’email marketing est un canal de communication qui vous permet de facilement développer votre base de lecteurs et d’approfondir votre relation avec ceux-ci. Au contraire des médias sociaux ou d’un blog – qui sont plutôt des espaces publiques – les emails arrivent en boîte de réception, un espace privé et plus intime. Ainsi, les emails touchent vos destinataires plus personnellement. Ils vous permettent en plus de contrôler plus efficacement la diffusion de vos contenus, puisque vous n’êtes plus contraints d’attendre que vos lecteurs viennent d’eux-mêmes visiter votre site.

Créer une newsletter avec une solution professionnelle comme Newsletter2Go est un jeu d’enfant… et pourtant, il y a quelques erreurs à éviter à tout prix si vous voulez mettre en place une campagne emailing efficace :

 

Vos newsletters ne sont pas responsive

À l’heure où près de la moitié des emails sont ouverts sur smartphone ou tablette, vous ne pouvez plus vous permettre d’envoyer des newsletters qui ne s’affichent pas parfaitement sur mobile.

La plupart des logiciels de newsletter professionnels vous proposent des templates responsive, qui ont été testés dans les plus importants clients de messageries et sur de nombreux appareils. Pour une expérience utilisateur optimale, optez pour une police lisible et une taille de texte assez grande. De même, optez pour un objet et un preheader court et précis: en l’espace de quelques mots, votre destinataire doit avoir compris ce qu’il va trouver dans votre mailing. Pensez aussi à positionner vos Call-To-Action en haut du mail, de préférence au-dessus de la ligne de flottaison. Avant l’envoi finale, veillez à vous envoyer un test et à ouvrir votre newsletter sur mobile pour vérifier que tout s’affiche correctement.

 

Vos emails ne sont pas individualisés

De nos jours, les boîtes de réception ont tendance à déborder d’emails génériques et non-sollicités. C’est pour cela qu’il faut à tout prix éviter d’envoyer des emails de masses impersonnels qui donneront à vos destinataires l’impression de lire une lettre écrite par un robot. Au contraire : vous devez envoyer des newsletters personnalisés, qui répondent précisément aux attentes et aux besoins de vos contacts.

À l’aide d’un logiciel d’emailing moderne, vous pouvez très simplement personnaliser vos messages : il vous suffit d’utiliser des critères (âge, civilité, etc.) pour segmenter votre liste d’adresses et créer différents groupes. Par la suite, vous pourrez insérer des modules de personnalisation dans votre newsletter et modifier dynamiquement votre compte. Ainsi, par exemple, vos destinataires femmes recevront un email différent de vos destinataires hommes.

 

Vos emails finissent dans le dossier spam

Les filtres anti-spam ont pour objectif d’empêcher la réception d’emails indésirables ou dangereux. Même si vos messages sont bien intentionnés, il est toujours possible qu’ils finissent dans le dossier spam. Pour l’éviter, vous devez respecter quelques règles simples :

  • utilisez un logiciel d’emailing professionnel qui utilise des serveurs whitelistés,
  • n’utilisez pas trop de spam words (sex, investissement, gagnant, achetez maintenant ! Etc.)
  • respectez un ratio texte-image de 1/3-2/3,
  • évitez les objets en lettres CAPITALES ou trop de points d’exclamation !!!!
  • insérez toujours un lien de désabonnement qui fonctionne,
  • si possible, évitez les pièces jointes.

Vos listes ne sont pas propres

Une erreur souvent commise, est l’achat d’adresses email en masse. Cela peut sembler être la seule solution lorsque vous débutez et n’avez pas encore de destinataires, mais c’est un acte dangereux car, sans l’autorisation et le consentement explicite de vos contacts, ceux-ci risquent de vous marquer comme spam. Votre délivrabilité en sera négativement influencée et vous risquez même de finir sur une liste noire – une catastrophe pour tout marketeur qui se respecte.

Pour récolter de nouvelles adresses, le mieux est d’insérer un formulaire d’inscription double opt-in dans votre site web ou vos réseaux sociaux. Une fois que l’internaute aura rempli le formulaire d’inscription, il recevra une email dans lequel il devra cliquer sur un lien de confirmation avant d’être ajouté au carnet d’adresses. De cette manière, vous serez certain que tous contacts désirent recevoir vos newsletters et que votre carnet d’adresses est propre.

 

Vous n’analysez pas vos campagnes

L’un des principaux avantages de l’emailing est la possibilité de mesurer en précision l’impact de vos newsletters. Ne pas profiter de cette fonctionnalité serait un crime !

Pour analyser efficacement vos campagnes, prenez en compte le taux de délivrabilité, le taux d’ouverture, le taux de clics et le taux de désabonnement. Profitez aussi de la carte de chaleur proposées par la plupart des logiciels email marketing – celle-ci vous permet de visualiser sur quels liens vos contacts ont le plus cliqué.  Ainsi, vous pourrez déterminer quels contenus ont été les plus intéressants pour vos destinataires et proposer plus de contenus similaires à l’avenir.

Pour optimiser vos campagnes newsletter, le mieux est d’avoir recours à l’A/B testing et de comparer plusieurs variantes de vos emails. Commencez par exemple par comparer plusieurs objets pour augmenter le taux d’ouverture.

Laisser un commentaire

Cochez cette case et partagez vos articles !