Expérience : J’ai testé le bureau debout !

standing desk

Après être tombé sur la très sympathique expérience de mon confrère et ami Antoine sur son blog dont je vous invite à jeter un œil, j’ai décidé moi aussi, de me lancer et de tenter le coup en me fabriquant un bureau debout ! Voici un résumé où je vais vous expliquer comment j’ai créé ce fameux bureau et vous raconter mon expérience après quelques jours de test.

Le bureau debout, un porte-étendard du style « silicon valley. »

Lorsque j’ai découvert le bureau debout (ou standing desk en anglais), j’ai immédiatement pensé au charme de la silicon valley, à Apple, Microsoft et aux grandes entreprises des années 80. Je ne pourrais pas mieux vous conseiller de regarder le film « Jobs » qui retranscrit très bien cette ambiance technologique old-school que j’adore tant.

D’abord créé pour répondre à un besoin : l’accueil des clients, on aperçoit de plus en plus le standing desk dans les locaux des entreprises aux Etats-Unis.

Pourquoi travailler debout ?

Selon plusieurs témoignages et une étude dont je n’arrive plus à remettre la main dessus, le bureau debout serait assez bénéfique contre le mal de dos et les douleurs liées au fait d’être assis longtemps. Le fait de rester debout permettrait de garder la forme. Au lieu de se lever pour se dégourdir les jambes, on irait s’asseoir pour se reposer.

test du bureau debout

Mon expérience avec le bureau debout.

Pas très convaincu au début, j’ai quand même décidé de tenter le coup quelques jours, afin de vivre cette expérience assez unique que de travailler sur un ordinateur, debout. Après une bonne remise en ordre des 5km de câbles qui jonchent le sol en dessous de mon bureau, j’ai surélevé mon écran avec support fait maison et j’ai commencé à répondre à mes mails du jour, debout.

Premier constat, et je rejoins totalement Antoine sur ce point : la concentration acquise est impressionnante. C’est un plaisir de travailler dans cette nouvelle position, on se sent plus professionnel et plus responsable. Le fait de casser l’habitude d’être assis y est peut-être pour quelque chose, mais cette sensation est assez agréable.

standing desk

Deuxième constat : ce n’est pas si confortable finalement. Vous avez surement déjà croisé un jour un de vos vieux amis dans la rue, discuté pendant 2h avec lui et eu mal aux pieds au final, n’est-ce pas ? C’est exactement la même chose avec le standing desk, vous aurez très mal au pied au début. Je pense qu’il s’agit d’une question d’habitude et que l’ont fini bien sur par s’y faire au bout de quelque temps.

Conclusion : le bureau debout c’est cool, mais il faut rester en mouvement pour ne pas trop souffrir. N’hésitez pas à aller vous asseoir régulièrement pour ne pas tomber raide d’une crampe au bout de 4h intensive d’écriture ! Alors, si au final, ça vous tente quand même, voici comment j’ai fabriqué mon bureau debout :

Ma recette pour fabriquer votre propre bureau debout !

Pour fabriquer ce standing desk, j’ai fais assez simple : direction Ikea ! Voici la liste de ce dont vous aurez besoin:

Total des courses : vous avez votre standing desk pour moins de 100€ ! Le montage se fait en 10mn top chrono, vous vissez vos pieds, vous les réglez à votre hauteur et c’est bon, vous avez maintenant votre propre bureau debout, ça y est, vous êtes une vrai fashion victim de la silicon valley !

Ah et n’oubliez pas de m’envoyer vos retour si jamais vous décidez de vous y mettre !

standing desk

2 Comments

  1. Tushita
    Tushita01-17-2015

    Bonjour,
    Je découvre ce blog aujourd’hui… et cet article original.

    Cela m’a interpelé car j’ai moi-même utilisé le bureau debout pendant près de 10 ans!

    Comme j’avais des problèmes de dos, il m’était impossible de rester assise longtemps sans d’atroces douleurs. Donc j’ai improvisé.

    J’avais bricolé cela avec deux chevalets de menuisier sur lesquels j’avais cloué des rallonges. Ensuite, peints en noir avec une planche en laminé blanc, c’était même assez design! Je n’étais pas à côté d’Ikea à l’époque, mais, comme mentionné dans cet article, j’ai testé par la suite les pieds de tables télescopiques réglables à volonté. Ils sont parfaits.

    J’ajouterais à ce système de bureau un élément important pour le confort: un mini tabouret ou un caisson d’environ 25cm de hauteur où l’on posera un des pieds. Cela permet de détendre davantage le dos et de basculer son poids d’une jambe à une autre, ou de mettre les deux pieds sur le sol, selon le confort désiré.

Laisser un commentaire

Cochez cette case et partagez vos articles !