4 (mauvaises) raisons pour ne pas tenir un blog d’entreprise

Blog d'entreprise

J’entends trop souvent pleins de (mauvaises) excuses de la part de mes prospects qui rechignent à avoir un blog pour leur entreprise. Les hésitations sont nombreuses et les questions multiples. C’est un peu normal, tenir un blog est une activité nouvelle qui demande du temps et de la patience.

 

Un blog d’entreprise, pourquoi faire ?

Les résultats d’un blog B2B semblent souvent incertains pour les entrepreneurs qui ne connaissent pas bien le sujet et le webmarketing. Un blog peut sembler une contrainte de plus à gérer ou un coût supplémentaire.

De plus il n’est pas toujours simple de prévoir une nouvelle compétence au sein de son équipe pour assurer la mise à jour du blog. Bref, c’est compliqué. Mais tenir un blog B to B est aussi (et surtout) une formidable opportunité pour faire connaitre son entreprise. J’ai donc compilé les quatres mauvaises excuses les plus fréquentes pour ne pas avoir à créer son blog.

 

Je n’ai rien à raconter à mes clients :

FAUX – Lorsque l’on est une entreprise qui génère un chiffre d’affaire, on a forcément quelque chose à raconter. En creusant un peu, vous verrez qu’il y a de nombreux sujets à exploiter. Vous pouvez parler des valeurs de l’entreprises, des innovations liées à votre secteur d’activité, aux nouveaux produits..

 

Je n’ai ni le temps, ni les ressources pour tenir un blog d’entreprise

FAUX – Avez-vous songer à externaliser vos ressources pour gagner du temps ? Si vous ne pouvez pas recruter un salarié ou déléguer cette tache en interne. Peut-être qu’un consultant freelance peut faire l’affaire ? L’avantage de ce dernier est qu’il est spécialisé dans son domaine. Vous pouvez lui demander d’optimiser et de suivre votre blog sur la base d’un forfait mensuel. (ex une journée par mois)

 

Un blog ne me rapporte pas d’argent

Un blog d’entreprise ne vous ramènera peut-être pas d’argent sur le court terme ni directement (bien qu’il soit possible de monétiser un blog), mais il vous aidera au référencement naturel de votre site. Un blog peut donc vous aider à trouver de nouveaux clients.

 

Un blog, c’est bien gentil, mais ce n’est pas sur

Encore une fois, il faudra vous accrocher et être patient, car les résultats ne se feront pas sentir avant au moins six mois d’investissement. Dites-vous bien que plus tôt sera le mieux. En començant dès aujourd’hui, vous gagnerez vos premières positions sur les moteurs dans 6 à 8 mois. Le blog d’entreprise vous rendra plus populaire et vous allez créer une communauté qui vous permettra de tisser des liens forts avec vos followers, prospects, clients.

A propos : Xavier est un référenceur indépendant et spécialiste SEO. Il édite le blog www.faire-connaitre.net/le-blog qui livre des astuces pour être plus visible sur les moteurs de recherches.

Blog d'entreprise

4 Comments

  1. Bruno de WP Traduction
    Bruno de WP Traduction09-07-2015

    Bonjour,

    Je crois que le blog souffre encore de la mauvaise réputation de ses débuts et qu’aujourd’hui encore, beaucoup pensent que c’est pour les ados boutonneux qui racontent leur vie insipide.
    Par ailleurs, les artisans et commerçants français n’ont malheureusement pas une grande culture de la communication et ils préfèrent souvent s’en tenir aux bonnes vieilles méthodes, quand bien-même celles-ci se révèlent être dépassées.
    Par contre, lorsqu’ils ont goûté aux joies du blogging d’entreprise et qu’ils le font sérieusement, ils y prennent goût.
    Je ne peux donc qu’être d’accord avec vos arguments.

    Cordialement,

    Bruno

  2. Oscar
    Oscar10-07-2015

    Dans toutes mes entreprises il y avait des blogs : du traffic et une hausse de visibilité ! Cela peut aussi permettre de renforcer sa crédibilité quand le contenu est très bon !
    Oscar Articles récentsTotalitarisme – comment réussir son putsch et devenir un parfait tyran

  3. Pham
    Pham05-11-2016

    Il n’y a pas, hélas, uniquement que des artisans et commerçants qui ont du mal à appréhender l’intérêt du blog, il y a encore beaucoup de rigolos parmi les « pro » du référencement francophone. Mais comme bien des domaines on est en retard par rapport à ce qu’il se fait outre-atlantique, déjà on est désavantagés par la langue : un anglophone a un public bien plus vaste.

  4. ICD-Fiduciaries
    ICD-Fiduciaries11-13-2016

    Super article ! merci pour le partage

Laisser un commentaire

Cochez cette case et partagez vos articles !